ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Environnement et Développement Durable en Ligne 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo

LE VIH/SIDA ET LA JEUNESSE

Les jeunes de l'APEDJ lors de l'activité sur la sensibilisation du VIH/SIDA 
 
 
 
 
 
 
 
NOTE:  
-TOUT HOMME BIEN PORTANT EST UN MALADE QUI  
S'IGNORE 
 
-L'IGNORANCE EST UN DANGER QUE TOUT HOMME DOIT  
EVITER 
 
INFORMATION SUR LE VIH/SIDA 
Le monde d’aujourd’hui est touché par le VIH/SIDA, la jeunesse est la cible de cette épidémie car elle est l’avenir de demain. 
En 2008,80 millions des personnes ont été contaminées dans le monde dont 25 millions des jeunes et 15 millions étaient morts. Dans certains pays d’Afrique plus d’un jeune sur trois (1 /3) est contaminé par le VIH et au CONGO Brazzaville 60 pour cent des jeunes sont atteints et finissent par présenter les symptômes du Sida et par mourir bien qu’un traitement adéquat puisse ralentir la progression de la maladie. L’organisation Mondiale de la Santé(OMS) et autres ONG luttant pour le VIH/SIDA et la jeunesse y compris l’APEDJ (Association Pour l’Environnement et Développement de la Jeunesse) qui se joint à eux pour vous donner des directives claires et nettes sur la manière de se protéger de cette épidémie mortelle. En comprenant et respectant les principes du VIH/SIDA, vous jeunes et votre famille pourrez affronter les difficultés de l’épidémie avec plus de force et d’espoir. 
 
A/-QUELQUES PRINCIPES 
 
1/-Les parents doivent instruire leurs enfants : ils ont la tâche sacrée d’élever leurs enfants dans l’amour, la droiture et subvenir à leurs besoins car les difficultés financières de la famille peuvent amener la femme et les enfants à échanger les rapports sexuels contre des petits cadeaux et n peu d’argent. En enseignant les principes du VIH/SIDA, les parents peuvent protéger la famille de cette épidémie. 
 
2/-L’enseignement sexuel en famille est une méthode forte de protection des enfants contre le VIH/SIDA : les parents assurent un enseignement sexuel aux enfants, ils peuvent répondre aux questions liées au sexe afin d’éviter le mur entre les enfants, ce qui ne permettra plus aux enfants de suivre ce qu’ils apprennent dans la rue. L’éducation sexuelle en famille permet d’armer les enfants contre l’éducation de la rue qui favorise les relations sexuelles précoces. Il est important que les couples cherchent à s’informer sur la manière de conduire l’éducation sexuelle par rapport à l’âge de l’enfant. 
 
3/-Il est important d’aider autrui : comme le bon samaritain, nous devons aller vers les personnes dans le besoin y compris celles qui sont touchées par le VIH/SIDA. 
 
B/-QUESTIONS ET REPONSES SUR LE VIH/SIDA 
 
1/-Qu’est ce que le VIH ? : Le VIH (virus de l’immunodéficience humaine) est un virus qui provoque le SIDA. Il détruit les cellules qui empêchent de tomber malade. Il rend le corps incapable de combattre les microbes. 
 
2/-Qu’est ce que le SIDA ? : Le SIDA est le syndrome d’immunodéficience acquise. Il survient quand le VIH détruit le système qui empêche le corps de tomber malade, le corps dévient de moins en moins capable de combattre les infections. Les gens atteints du SIDA perdent généralement du poids, ont de la fièvre et se sentent malades. Comme leurs corps ne peuvent pas combattre le virus et les microbes, ils attrapent facilement d’autres maladies comme oreillons, la pneumonie, la tuberculose. 
 
3/- Peut-on guérir du VIH/SIDA ? Pas pour le moment mais un traitement adéquat peut ralentir la progression de la maladie et aider les personnes infectées à vivre plus longtemps en suivant le traitement. 
 
4/-Comment peut-on être contaminé par le VIH ? 
 
a- On peut attraper le VIH en ayant des rapports sexuels non protégés avec une personne contaminée. C’est par ce moyen que le VIH se transmet, ce mode de transmission représente 75 pour cent des infections par le VIH dans le monde. 
 
b- Les bébés peuvent attrapés le VIH par l’allaitement ou en entrant en contact avec le sang de leur mère au moment de la naissance. 
 
c- Les gens peuvent attrapés le VIH par le sang contaminé qui se mélange au leur par exemple : utilisation des mêmes aiguilles pour se droguer, les lames des gillettes, les aiguilles réutilisées dans les lieux médicaux, les brosses à dents, la transfusion sanguine. 
 
5/-Comment puis-je éviter d’attraper le VIH ?  
• Ne pas avoir des rapports sexuels non protégés 
• Ne pas utiliser les mêmes objets tranchants 
• N’accepter que les dons de sang ou produits sanguins ayant été analysés. 
 
6/- Le visage du SIDA 
-Le SIDA n’a pas un visage. Tout le monde peut être porteur du virus VIH sans distinction d’âge, de sexe, de religion, de race, de niveau social… 
 
-Le séropositif est une personne infectée qui ne présente aucun signe extérieur de la maladie. 
 
-Vous-mêmes ou votre partenaire, pouvons être des séropositifs qui s’ignorent .Nombreux sont ceux des hommes et des femmes qui ont épousés des séropositifs. 
 
-Il est important de contrôler le statut sérologique ou au moment de prendre conscience de la réalité du SIDA par un dépistage. 
 
-Le dépistage est gratuit, anonyme et confidentiel. 
 
7/-Comment évolue le VIH ? 
 
Le VIH évolue en trois(3) phases : 
 
-Phase de séroconversion (de 0 à 3 mois) : après contamination, le virus se cache mai agit. Le test de dépistage est négatif. Le sujet n’est pas malade mais transmet le virus. 
-Phase de séropositivité (de 3 mois à 10 ans) : le test de dépistage devient positif. Le sujet n’est as malade et ne présente as des signes mais il est séropositif et transmet le virus. 
-Phase de SIDA /maladie : tous les organes sont touchés et présentent des signes par exemple : diarrhée, tuberculose, pneumopathies, paralysie, méningites, zona, mycose… 
Le sujet immunitaire est complètement défaillant : le sujet est malade et développe des infections opportunistes. 
 
8/-Idées fausses concernant la transmission du VIH/SIDA 
Le VIH ne se transmet pas par: 
-le contact habituel au travail, à l'école, à l'église ou au foyer... 
-le poigné des mains, les embrassades, les conversations ou les baisers. 
-les soins apportés aux personnes séropositives ou atteints du SIDA. 
-les moustiques, autres insectes ou animaux. 
-l'eau des boissons, le bain ou la natation. 
-les assiettes, les ustensiles de cuisine ou les sièges de toilettes. 
-le contact avec les excréments l'urine, les sécrétions nasales, la salive, le transpiration, les larmes ou les vomissements à mois qu'il ne contiennent du sang. 
-la manipulation des aliments (toujours se laver les mains avant de préparer la nourriture). 
 
9/Quelles précautions dois-je prendre quand je m'occupe des personnes atteintes du SIDA? 
Le sang d'une personne contaminée transmet le VIH si l'on s'occupe d'une personne atteinte du SIDA, se laver souvent les mains. Eviter les aiguilles sales, faire preuve de bon sens, éviter de toucher quoi que se soit ayant des taches du sang ou contenant du sang. 
 
10/-Quelles sont les pratiques culturelles qui favorisent la transmission du VIH? 
 
Les personnes qui ont des relations sexuelles non protégées avec plusieurs partenaires courent particulièrement le risque d'être infectées et répandre la maladie. Toutefois, i les gens n'avaient des relations sexuelles qu'avec un conjoint, le VIH pourrait être éradiqué dans certains pays du monde, des traditions comme la circonsision, la sacrification, se font à l'aide des instruments sales qui peuvent transmettent le virus du VIH aux personnes saines. Il est important de se contrôler avant et après le mariage. 
 
11/-Comment puis-je savoir si j'ai le VIH? 
 
Le seul moyen de le savoir c'est de faire un test de dépistage du VIH dans une clinique ou un hôpital .Il faut prendre soin d'aller dans un centre de dépistage connu et digne de confiance pour savoir les résultats analysés et des conseils sur le VIH/SIDA. 
 
12/-Quand dois-je faire un test du VIH? 
 
-Il faut le faire quand vous et votre conjoint avez eu des relations sexuelles non protégées 
-quand votre conscience vous interpelle à le faire pour votre bien. 
 
13/-Pourquoi faire le test de dépistage le plus tôt possible? 
 
*pour bénéficier d'une prise en charge: 
-cas de la femme enceinte pour protéger son enfant 
*pour protéger son conjoint 
*pour connaitre son statut sérologique. 
 
14/-Pourquoi faire des dépistages du VIH/SIDA si la maladie ne peut être guérie? 
 
*Si le test de dépistage du VIH se révèle positif, vous pourrez peut être suivre un traitement qui vous aidera à vivre plus longtemps et en meilleure santé que si vous ne le suiviez pas. 
 
*Vous pouvez transmettre la maladie avant d'avoir des symptômes. Si l'analyse de sang vous révèle que vous êtes contaminés, vous pouvez éviter de transmettre la maladie. 
 
*Vous pouvez éviter d'être récontaminé par un autre type de VIH.I l y a plusieurs types de VIH et même si vous êtes déjà contaminé par type de VIH, vous pouvez être contaminé par un autre type. 
 
*Vous pouvez être traité rapidement pour des maladies que vous pouvez contracter plus facilement en raison du VIH. 
 
*Vous pouvez prendre des dispositions pour avoir une vie saine aussi longtemps que possible en évitant le stress, en ayant une alimentation saine et en ayant les soins médicaux nécessaires. 
 
*Vous pouvez préparer votre famille et vos enfants au moment où vous ne serez plus là. 
 
*Vous pouvez organiser le temps qui vous reste avec sagesse et vivre de manière positive. 
 
 
15/-Si mon conjoint est séropositif ou a une conduite sexuelle à haut risque, comment puis-je me protéger? 
 
-Le seul moyen sur d'éviter l'infection par le VIH est de s'abstenir de toute relation sexuelle avec un tel conjoint. Parler avec votre médecin ou aller dans un centre de dépistage et d'aide pour le VIH/SIDA pour savoir comment se protéger. Vous et votre conjoint pouvez faire un dépistage du VIH si l'un de vous est contrôlé positif, vous pouvez trouver et utiliser un traitement adéquat capable de ralentir la progression de la maladie. 
 
16/-Que peut faire une mère qui est contaminée par le VIH pour protéger de l'infection l'enfant qu'elle porte? 
 
Une femme enceinte peut prendre des médicaments adéquats, et elle peut en donner à son bébé lorsqu'il est né pour réduire les risques de transmissions du virus au bébé. Une femme enceinte qui a le VIH doit se renseigner au centre de dépistage et d'aide pour savoir si elle peut se procurer des médicaments dans sa collectivité. 
 
17/-Pourquoi est-il important que je parle à ma famille du VIH et du SIDA? 
 
Il n'y a que vous qui puissiez vous protégez et protéger votre famille. Le VIH est presque toujours transmis par le contact sexuel. Rien ne peut avoir plus d'influence que la famille pour aider ses membres à faire des bons choix en ce qui concerne la moralité. Les parents peuvent protéger leurs enfants du VIH/SIDA en communiquant ouvertement avec eux, en leur apprenant à mener une vie chaste et fidèle. 
 
18/-Comment mieux savoir me protéger et protéger ma famille du VIH/SIDA? 
 
Vous pouvez mieux savoir comment vous protéger en allant dans un centre de dépistage, de traitement et d'aide en allant voir un médecin. Les conseillers des centres de dépistage peuvent répondre à vos questions et vous donner de la documentation sur le VIH/SIDA. Certaines émissions éducatives de radio et de télévision peuvent aussi vous apprendre à mieux vous protéger d'une infection par le VIH. 
 
19/-Qui est responsable de la contamination? 
 
*Les malades qui n'ont pas été dépistées 
*Les malades dépistés qui n'ont pas reçu un traitement correct et des conseils adaptés 
*Les personnes qui présentent des signes d’IST (Infections Sexuellement Transmissibles) mais qui n'ont pas des moyens de se consulter et de se soigner 
*Les personnes "asymptomatiques" chez qui le virus évolue sans signes 
*Ceux qui vivent dans l'ignorance. 
 
20/-Quels sont les traitements? 
 
-Traitement par les antirétroviraux: ils agissent contre le VIH et ralentissent considérablement l'évolution de l'infection vers le stade de maladie. Ils sont donc efficaces. Mais ils ne font pas disparaitre le virus que le malade transmet toujours en cas de rapport sexuels non protégés. 
-Traitement des infections opportunistes des médicaments efficaces existent pour soigner les maladies qui se développent chez une personne ayant le SIDA. 
 
 
***Renseignez-vous auprès d'un médecin*** 
 
--------------------------------------------------- 
Pour chaque jeune;un environnement sain et durable 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

(c) Association Pour l'Environnement et Developpement de la Jeunesse (APEDJ) / Association For Environment and Youth Development (AFEYD) - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 7.11.2009
- Déjà 13147 visites sur ce site!